top of page

 

Onzième station

Jésus est cloué sur La Croix

Huile sur toile

50cm x 50cm

Station 11S.jpg

« Oui, des chiens me cernent, une bande de vauriens m’entoure. Ils me percent les mains et les pieds » (Ps 21, 17). Ils ne savent pas que c’est le maître du monde qu’ils crucifient. Ils ont la tête ailleurs, dans leurs muscles, dans leur business, dans le prochain week end. « Et moi, je ne me suis pas dérobé » (Is 50, 5) car « je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs, pour qu’ils se convertissent » (Lc 5, 32).

« Je suis le vrai berger » (Jn 10, 11), celui qui abandonne quatre-vingt-dix neuf brebis « dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve » (Lc 15, 4), celui qui « donne sa vie pour ses brebis » (Jn.10, 11). 

C’est bien le monde à l’envers. « Les étoiles du ciel tombent sur la terre comme lorsqu’un figuier secoué par grand vent jette ses fruits » (Ap 6, 13) et « c’est la verdure qui couvre le ciel » (Paul Eluard, « Le plus jeune », Capitale de la douleur) car désormais, la porte du jardin céleste va s’ouvrir. 

Pour accéder directement à une station

bottom of page